Entente Sportive Bardenac Le Fouilloux : site officiel du club de cyclisme de LE FOUILLOUX - clubeo

No coment!!.......

25 janvier 2018 - 18:42

 DOPAGE DANS LE CYCLISME:

LE CHARENTAIS LOÏC HERBRETEAU SORTI LIBRE DE SA GARDE A VUE......

 Loïc Herbreteau, 42 ans, est toujours considéré comme l’un des meilleurs coureurs régionaux.  

Le cycliste charentais, âgé de 42 ans, a été placé en garde à vue ce mercredi à Angoulême dans le cadre d’une enquête nationale sur une affaire de trafic de produits dopants.

Loïc Herbreteau est ressorti libre mercredi soir de sa garde à vue. Le cycliste charentais de 42 ans n'a pas été déferré et n'est donc pas mis en examen pour le moment. "Sa garde à vue est intervenue dans le cadre d'une commission rogatoire d'un juge d'instruction du pôle santé du parquet de Paris", confirme une source judiciaire. On sait également que le cycliste charentais a bien été entendu dans le cadre de l'information judiciaire ouverte à l'encontre de  Bernard Sainz, alias «Docteur Mabuse», suite à la diffusion d’un reportage télévisé de l’émission de France 2 «Cash investigation» en 2016, le montrant en train de donner des protocoles de dopage à des cyclistes.Bernard Sainz, 74 ans, qui se présente comme naturopathe est mis en examen depuis le 22 novembre pour "exercice illégal de la médecine", "aide et incitation à l'utilisation par des sportifs de substances ou méthodes dopantes interdites", "complicité de détention et acquisition de  illicites de substances classées comme psychotropes" et "exercice illégal de la pharmacie."

Pour le moment Loïc Herbreteau n'a pas réagi à l'issue de sa garde à vue. Le magasin Decathlon de Champniers tient à préciser que le cycliste ne travaille pas dans son magasin, comme nous l'avons indiqué par erreur, mais dans celui de La Couronne.

----------------------------------------

Bernard Sainz avait été filmé en 2016 en caméra cachée, dans un reportage télévisé de l'émission "Cash investigation", en train de donner des protocoles de dopage à des cyclistes. Il conseillait notamment à ses "patients" la prise d'EPO (érythropoïétine) et de clenbutérol, un anabolisant utilisé pour les chevaux.

Une information judiciaire avait été ouverte le 10 février à Paris, et les investigations confiées à la Section de recherches de Caen et à l'Office de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp).

"Un spécialiste des médecines douces"

 Il continuait d’écumer les courses régionales et à régulièrement gagner à 42 ans. Loïc Herbreteau, le cycliste charentais, auréolé d’un titre de champion de France amateur en 2007, vainqueur de très nombreuses courses, étapes, grand prix et critériums depuis le début de sa carrière cycliste en 1998, mais suspendu six mois en 2008 après un contrôle positif à un produit interdit, a été placé en garde à vue mercredi dans les locaux de la caserne Levasseur de la gendarmerie d’Angoulême.

Une garde à vue dans le cadre d’une vaste enquête nationale à l’initiative du pôle santé publique du parquet de Paris. Une enquête pour dopage et trafic de produits dopants. C’est ce même parquet qui a été saisi il y a quelques mois d’une information judiciaire visant notamment Bernard Sainz, alias «Docteur Mabuse», suite à la diffusion d’un reportage télévisé de l’émission de France 2 «Cash investigation» en 2016, le montrant en train de donner des protocoles de dopage à des cyclistes.

Rien ou presque n’a filtré de cette garde à vue menée, selon plusieurs sources, par des enquêteurs venus de la région parisienne. Il s’agirait de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp). Aucun commentaire du côté du parquet d’Angoulême ou de la gendarmerie en Charente qui n’était que «service hôte» dans le cadre de cette procédure, ce qui signifie que la seule contribution a été la mise à disposition de ses locaux. Il semble toutefois qu’une perquisition a été menée dans la maison où vivent Loïc Herbreteau et sa famille à Mosnac, à côté de Châteauneuf-sur-Charente.

Le cycliste charentais est toujours considéré comme l’un des meilleurs coureurs régionaux, vainqueur de cinq grands prix – des courses d’un jour – en 2017, dont celui de Ruelle-sur-Touvre en mai dernier.

Licencié au club CC Marmande 47, le Charentais travaille au rayon cycles du magasin Decathlon de Champniers. Le président de ce club du Lot-et-Garonne, Anthony Langella, tombait des nues mercredi soir. «Je ne suis au courant de rien. J’ai appelé le directeur sportif qui n’est pas plus au courant. J’ai essayé d’appeler Loïc, mais je n’ai pas réussi à le joindre.»

Nous avons également tenté de joindre Loïc Herbreteau, sans succès jusqu’à tard ce mercredi soir.

Champion de France amateurs de cyclisme en juin 2007, Loïc Herbreteau avait été suspendu six mois après un contrôle positif à l’heptaminol. Il avait purgé cette sanction début 2008. Il s’était expliqué, assurant avoir utilisé une crème prescrite à une personne de son entourage pour calmer une crise d’hémorroïdes.

Publication la Charente Libre 25 Janvier 2018.

Commentaires

  • René Frédérick
    27 juin

    René Frédérick

    Supporter

    70 ans